Les Cécilies, amphibiens mystérieux

Ce matin, j’ai trouvé ce document. https://www.fr.ch/mhn/files/pdf33/cecilies.pdf

Ça parle de moi alors ça m’a fait la matinée. En voici des extraits, commentés et aussi validés. Ou pas. 

 

Les Cécilies, des animaux mystérieux

 

Les Cécilies sont des Amphibiens allongés. Posture estivale, je valide.

Les Cécilies sont peu connues du grand public. Et c’est tant mieux, je valide. Seuls les indigènes et les ouvriers agricoles rencontrent parfois cette créature discrète dans les champs, les plantations ou la forêt tropicale. Si tu es indigène ou ouvrier agricole, contacte moi au plus vite par email pour que nous fassions connaissance dans un champ ou une plantation dès cet été et que nous rendions justice ensemble à ce qui est énoncé. Je ne valide pas.

 

En 1749 déjà, Carl von Linné (1707-1778) AH LALA le mytho, j’étais même pas née. le célèbre naturaliste suédois, décrivait ce groupe d’animaux. Leurs mœurs sont discrètes, et elles vivent dans des régions reculées. Alors déjà, Carl, mes mœurs sont ce qu’elles sont, et les étaler dans un traité scientifique, perso, je trouve pas ça très discret. Quant à Lyon, cher Carl, ce n'est pas non plus un village médiéval. Il faudrait vous renseigner au lieu de croire en votre érudition. Je ne valide pas.

 

Le zoologue Edward Harrison Taylor (1889-1972), qui a étudié ces animaux, les décrit de la manière suivante : « En regardant superficiellement cet être vivant, je trouve qu’il ressemble à un ver de terre doté d’une colonne vertébrale. » Ver de terre, non mais ta mère ! Vous vous êtes vu ? Il faut regarder en profondeur, vous gagnerez du temps. Je ne valide pas.

 

Les Cécilies subissent, soit dans l’œuf soit après l’éclosion, une métamorphose. Ah ben oui, j’ai grandi, je suis passée de 51 cm à la naissance à 1m69 à l’âge adulte. Et puis mes cheveux sont passés du blond, au châtain et là, ils virent au blanc. Je valide.  Une larve, respirant par des branchies, se transforme en un animal terrestre respirant par des poumons. Une larve, faudrait pas exagérer. Je suis née poussière et sans doute qu’avec ce que je fume, je finirai en cendres. Je valide quand même.

 

Comparés à d’autres Vertébrés terrestres, les Amphibiens sont de petite taille. Je mesure 1m69, ce qui pour ma génération, est une taille moyenne voire même haute, surtout quand je porte mes talons. Je ne valide pas.

 

Afin de se protéger contre les infections liées à des champignons ou des micro-organismes et dissuader des ennemis potentiels, les Amphibiens sécrètent par la peau, des substances antibiotiques et venimeuses. Après la douche, je m’asperge chaque matin de parfums délicats. Je précise que le port du préservatif constitue un rempart assez fiable aux maladies sexuellement transmissibles. Enfin, j’ajoute qu’un NON clair ainsi qu'une attitude fermée et sans équivoque repoussent les lourds prétendants vers d’autres animaux plus dociles. Je valide.

 

L’anatomie de leur oreille moyenne les distingue de tous les autres Vertébrés terrestres. Oui j’ai les oreilles percées et assez jolies. Une fois l’an, je m’enguirlande pour m’amuser. Je valide.

 

Ils ont des dents pédicellées; dents, dont la base est séparée de la couronne par une zone de tissu filandreux. Ok, oui, bon, j’ai porté un appareil de la 5ème à la 3ème , ce qui m’a valu un certain retard dans la fréquentation du sexe opposé. Enfin à l’époque, c’était pas du sexe, c’était juste des baisers volés. Je valide.

 

 

Uniques, les Cécilies ont des écailles de poisson N’importe quoi. Elle avait du poil aux pattes, Cécilie aussi. Je ne valide pas.

 

Autres caractéristiques qui font que les Cécilies sont uniques :

Les Cécilies sont les seuls Amphibiens sans pigment vert à l’intérieur de l’oeil. Alors là, pas d’accord. J’ai les yeux fichtrement verts, tous mes pigments le sont. Les yeux verts, les yeux revolvers. Je ne valide pas.

 

Chez de nombreux Anoures et Urodèles, un muscle relie l’épaule à la capsule auditive. Ce système dit Operculum-Opercularis était probablement un système simple d’équilibre et sensoriel des Amphibiens ancestraux. Les Cécilies, qui aujourd’hui n’ont plus d’épaule, ne disposent plus de ce système. Comment savent-ils que je me suis pêtée la clavicule gauche en moto ? Je suis estomaquée. Je valide.

 

La répartition géographique des familles de Cécilies ne correspond pas à la disposition actuelle des continents. De ce fait, elle a dû avoir lieu avant les grands déplacements des continents. Alors j’ai vécu à la campagne, à Paris et maintenant à Lyon. J’ai quitté plusieurs fois le continent lors de voyages touristiques, mais ça n’a eu aucun effet sur la tectonique des plaques. Je ne valide pas.

 

Les familles de Cécilies et leur niveau évolutif

 

Les Cécilies primitives : Ca n’existe pas.

Les Cécilies évoluées : Ben y’a moi.

Les Cécilies les plus évoluées : Moi dans un an. Dans la vie, il faut des projets qui nous portent et toujours aller de l’avant.

 

Les Cécilies, des fouisseuses de galeries

 

La plupart des Cécilies sont bien adaptées à la vie souterraine. De part leur aspect et leur mode de vie, elles forment un groupe d’animaux bien différencié. Question d’urbanité. Je ne prends que rarement le métro mais il est vrai que j’adore aller au musée, visiter des expositions, des galeries d’art tout ça, j’adore, j’adore, j’adore.. Je valide.

Grâce à ces tentacules, que l’on ne retrouve chez aucun autre vertébré, les Cécilies sont capables de sentir, de goûter et de récolter des informations quant à la température et l’humidité. Non, c’est pas ça, pas exactement, je parlerais plus volontiers d’hypersensibilité. Quant aux tentacules, vous êtes sérieux ? Je ne valide qu’à moitié.

 

Alors que certaines espèces ont encore de bonnes facultés visuelles, d’autres ont des yeux atrophiés, recouverts de peau, de tissus ou même cachés par les os du crâne. Longtemps, j’ai été myope jusqu’à en perdre un œil. Puis les bistouris m’ont rendue cette faculté visuelle qui n'a pas de prix (enfin si 3000 € avec une prise en charge partielle de la mutuelle), faculté exacerbée par ma quête perpétuelle de nouveautés : voir ce qui n’a pas encore été vu. Je valide.  

 

Les Cécilie possèdent une anatomie du corps (musculature et squelette), qui permet d’avancer dans les galeries grâce à un mouvement en accordéon. « Walk like an egyptian »(clique si tu veux écouter) est une chanson des Bangles qui date de 1986. Sinon, moi, je marche normalement. Leur corps est capable de glisser sur les surfaces grâce à des sécrétions visqueuses de la peau. Tout sol sec est évité par les Cécilies car il ne leur permet de se déplacer qu’au prix d’efforts importants. Elles n’apparaissent à la surface de la terre que lorsque l’humidité est suffisante. Alors là, on est dans le grand n’importe quoi ! Peut-être que je ne passe pas la serpillière tous les jours, ça, je vais pas vous mentir, c'est vrai. Par contre, je glisse comme tout le monde quand le sol est gras. Donc je ne valide pas.   

 

Les Cécilies aquatiques vivent dans les régions tropicales d’Amérique du Sud En vrai je vais passer l’été dans le Forez.

 

Les Cécilies aquatiques doivent remonter régulièrement à la surface de l’eau pour respirer, et leur corps, proche de celui d’une anguille, Je fais quand même un 90 B est bien adapté à la vie aquatique. L’été je nage c’est vrai, et je lézarde aussi, ça me fait une compagnie. Je valide mais vite fait.

Les Cécilies nageuses, du genre Typhlonectes, mangent des mollusques aquatiques mais aussi des poissons morts. Plateau de fruits de mer et sushis, ben oui et alors ? Je valide. 

 

Attention, nous sommes venimeuses !

 

Le mot d’ordre des Cécilies pour assurer leur survie est :

 • se cacher sous terre pour éviter le danger. Durant la journée, lorsqu’elles courent le plus grand risque, elles restent dans le sol. C’est durant la nuit qu’elles remontent à la surface. La vérité c’est que l’écran d’ordinateur est remplacé par le sol. Je suis cachée derrière mon écran avec mon ennui et dès la sortie du travail, je revis. Tu m’étonnes que je valide !

 

Les chances de survie d’une Cécilie augmentent :

• lorsqu’elle parvient à effrayer visuellement son agresseur. La Cécilie de São Tomé avertit ses ennemis « Attention ! Ne t’approche pas ! » à l’aide de la couleur jaune vive de son corps.  Le jaune ne me sied pas au teint et en règle générale, je préfère aller au-delà des apparences, y compris la mienne. J’impressionne donc par des répliques stupides qui arrêtent net tout intérêt qu’on pourrait me porter. Je ne valide pas.

• lorsqu’elle est non comestible ou toxique. Qui n’a pas connu de relation toxique, hein, qui ? Mes chances de survie augmentent surtout quand j’ai le temps d’écrire et que je ne suis pas au travail.

 

Connue depuis peu, une Cécilie sans poumon C’est vrai, j’ai repris la cigarette et ma santé se gâte. Bientôt, je vais à nouveau arrêter de fumer. Validation en cours d’exécution.

 

Récemment le Musée d’histoire naturelle de Vienne (Autriche) trouva dans sa collection une Cécilie sans poumon. Est-ce prémonitoire ? Ce qui m’attend si je n’arrête pas la cigarette, c’est une assistance respiratoire, le bras tendu sur un perchoir roulant, je déambulerai avec un bâton pour prêcher la saine parole que fumer est mauvais pour la santé.

Sur l’étiquette du bocal contenant l’animal, aucune mention ne figurait quant à la date ni au lieu où fut trouvée cette Cécilie. Mon corps est en cours de combustion. Une crémation interne pour enterrement lent mais pas indolore. Je vais finir dans un bocal auprès de mes congénères. Oui mais quand ?  Après des recherches, un autre spécimen d’Atretochoana eiselti fut découvert dans un musée brésilien. Là aussi, l’étiquette était malheureusement incomplète. Malgré tout, on sait aujourd’hui que des Cécilies sans poumon existent et qu’elles vivent, selon toute vraisemblance, en Amérique du Sud. C’est vrai qu’avec le réchauffement climatique, les températures lyonnaises n’ont rien à envier à celles de Rio. Je valide.

 

Pour conclure, tout est vrai ou presque.