Trier

TRIER
(~1175) Étymologie discutée. (Toujours cette histoire de poule et d’œufCertains y voient une déformation de tirer. (Ce qui, avec une arme à feu, reste quand même un moyen d'opérer un tri). D’autres pensent qu’il serait issu du bas latin tritare « broyer »  (je ne vais pas les contredire), lui-même issu de tritum, supin du verbe terere, « frotter », en particulier terere granum, « battre le grain », « frotter pour séparer le grain de l’épi ». 
Qui se frotte à l'autre se pique lui-même d'être soi. Cécilie, 14 juin 2017. #jemelapete
C'est qui les autres ? Selon Aristote -384 av. J.-C. (selon moi aussi, mais bien après), l'être humain a besoin d'autrui pour se connaître lui-même : « La connaissance de soi est un plaisir (tu m'étonnes que je vaux le coup d'être connue) qui n'est pas possible sans la présence de quelqu'un d'autre qui soit notre ami ; l'homme qui se suffit à soi-même (un idiot celui-là) aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même (et d'un coup de pied au..). »

Verbe

trier \tʁi.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Séparer ce que l'on souhaite garder et ce que l'on souhaite jeter.
    • Le videur de la boîte de nuit respecte un quota de jolies filles et interdit les boudins. Il parait, moi je suis toujours rentrée.
  2. Choisir dans un ensembleséparer du resterépartir suivant la qualité, le genre, etc.
    • Le videur de la boîte de nuit interdisait l'accès aux porteurs de baskets dans les années 80. Il parait, moi je suis toujours rentrée.
  3. (notamment dans le domaine de l’informatique) Classerranger selon un ordre déterminé, alphabétique, numérique, par numéro, par date…
    • Le videur de la boîte de nuit vérifie sur sa liste, accessible via son smartphone, si vous faîtes partie des invités. Il parait, moi je ne vais plus en boîte de nuit depuis 2009.
 
Le videur de la boîte de nuit est un être qui se laisse envahir par le "moi social", enfin le "toi social", le toi qui s'est fait beau, a mis du parfum et a ciré ses baskets si besoin, bref, l'image que tu crées nécessairement pour faire face au regard des autres en jouant de ton corps (et aussi avec parfois, ne fais pas ton timorée, je sais tout) et de ton statut social (et aussi ton statut facebook même si c'est du vent, de la poudre de perlimpinpin, rien).
 
Trier, c'est choisir l'autre et peut-être soi. Si "Je est un autre" (Arthur Rimbaud), dis moi qui est cet autre et je te dirai qui tu es toi.
 
PS1 : ATTENTION, exception qui confirme la règle : Le videur de la boîte de nuit n'est pas une jeune femme charmante au décolleté abyssal, découvrant des valons qu'il lui serait impossible d'arpenter avec ses talons de 12. Non, le videur de la boîte de nuit n'est pas ça.
PS2 : ATTENTION AUSSI Ne pas confondre avec archiver qui signifie trier ce qui a été et ce qui n'est plus. L'archivage agit naturellement et par nécessité afin de tirer un trait sur le passé. S'ensuit un dépôt dans l'âme. Avec le temps, il arrive même qu'on perde l'adresse du dépôt. Cependant, prenez soin de ne jamais perdre votre âme.